L’alimentation et l’hydratation d’une journée de course

Une activité sportive, et encore plus une compétition, nécessitent de maximiser la qualité de vos ingestions… question de faire tout le millage requis sans panne de carburant !

3-4 heures avant la course
Votre déjeuner devrait être riche en glucides (60-70%) tout en contenant un peu de protéines et de lipides.  Choisissez des aliments que vous connaissez question de vous assurer que votre corps réagisse bien…  ce n’est pas le bon matin pour « essayer » les super recettes de votre magazine préféré !  Autre part, hydratez-vous suffisamment.

1-2 heures avant la course
Prenez une collation riche en glucides combinée à une source de protéines.  Buvez encore et encore (environ 500 ml d’eau).

Pendant la course
L’eau est essentielle… 150 ml à 350 ml toutes les 15-20 minutes.  Je vous recommande d’ajouter une source de glucides à votre eau.  

Voici ma suggestion de « boisson sportive » :

Dans les 30 minutes après la course
Prenez une collation rapidement après la course question de conserver un bon niveau d’énergie.  Celle-ci doit être une bonne source de protéines et de glucides.  On me demande souvent de confirmer s’il est vrai que le lait au chocolat est une des meilleures options…  Eh bien, OUI (mais sachez qu’il en existe d’autres) !

2-3 heures après la course
Reprenez votre manière habituelle de vous alimenter…  manière équilibrée, évidemment !
Natacha

À lire aussi

L’invité

Par: Natacha Gagné

Il s’est récemment installé chez vous et même chez nous. Lentement, mais sûrement, il a pris une place, voire sa place. Certains disent qu’il est un invité presque parfait : sage et pur, comme en témoigne sa blancheur, enveloppant par sa douceur et capable de laisser un bon vent de fraîcheur. Cet invité, vous l’aurez peut-être deviné, c’est l’hiver !


Lire la chronique

De minces excuses pour ne pas courir

Par: Natacha Gagné

Certains pensent que, pour courir, il faut être mince. D’autres ajoutent qu’il est encore plus facile d’y arriver lorsque la grandeur se joint à la minceur. Eh bien, à 5 pieds 4 pouces et à plus de 180 lb, Chantal Paquet, une pharmacienne de 56 ans, est l’exemple concret que l’on peut être une coureuse admirable avec un corps différent de ce qui est véhiculé comme parfait. Voilà que les excuses pour être inactif sont minces à côté de l’ampleur de cette belle histoire qui démontre que tout est possible!


Lire la chronique

Courir vers sa santé

Par: Natacha Gagné

En ce début d’année, nombreux sont ceux qui se souhaitent la santé. Puisque ce précieux concept passe inévitablement par des actions concrètes, il faut que chacun se donne des moyens d’y arriver. La course est l’un des sports les plus accessibles pour atteindre l’objectif de bouger afin de favoriser la santé. Mais pour aimer la course, il faut lui laisser le temps d’entrer dans notre vie.


Lire la chronique

Inscrivez-vous à notre infolettre !