L’alimentation et l’hydratation d’une journée de course

Une activité sportive, et encore plus une compétition, nécessitent de maximiser la qualité de vos ingestions… question de faire tout le millage requis sans panne de carburant !

3-4 heures avant la course
Votre déjeuner devrait être riche en glucides (60-70%) tout en contenant un peu de protéines et de lipides.  Choisissez des aliments que vous connaissez question de vous assurer que votre corps réagisse bien…  ce n’est pas le bon matin pour « essayer » les super recettes de votre magazine préféré !  Autre part, hydratez-vous suffisamment.

1-2 heures avant la course
Prenez une collation riche en glucides combinée à une source de protéines.  Buvez encore et encore (environ 500 ml d’eau).

Pendant la course
L’eau est essentielle… 150 ml à 350 ml toutes les 15-20 minutes.  Je vous recommande d’ajouter une source de glucides à votre eau.  

Voici ma suggestion de « boisson sportive » :

Dans les 30 minutes après la course
Prenez une collation rapidement après la course question de conserver un bon niveau d’énergie.  Celle-ci doit être une bonne source de protéines et de glucides.  On me demande souvent de confirmer s’il est vrai que le lait au chocolat est une des meilleures options…  Eh bien, OUI (mais sachez qu’il en existe d’autres) !

2-3 heures après la course
Reprenez votre manière habituelle de vous alimenter…  manière équilibrée, évidemment !
Natacha

À lire aussi

Courir avec Constance

Par: Natacha Gagné

La course à pied est sans aucun doute le sport d’intensité le plus facile à transporter. C’est simple, la course se pratique partout, tout le temps ! Un minimum de matériel est recommandé pour la rendre plus agréable, mais, en réalité, presque uniquement les chaussures de course sont indispensables. Malgré le travail, les voyages, les occupations des enfants et la température, que ce soit le jour, le soir ou la nuit, Constance peut courir !


Lire la chronique

Nouveau programme: L’entraînement, j’en fais mon affaire

Par: Admin

Pour vivre elle-même la réalité que sont celles d'entrepreneur et de professionnelle, Natacha propose un nouveau programme intelligent exclusivement réservé aux gens qu'elle sait bien occupés: les gens d'affaires. S'entraîner, on en fait son affaire !


Lire la chronique

Les Québécois parlent français

Par: Mégane Fret, étudiante à la maîtrise en activité physique en France - stagiaire en kinésiologie

Malgré la distance entre le Québec et la France plusieurs points communs les rapprochent. Parmi eux, le bonheur de pratiquer la course à pied ! Ce plaisir amène donc cette semaine le coureur québécois à pouvoir amorcer le rêve de vivre un éventuel événement de l’autre côté de l’océan.


Lire la chronique

Inscrivez-vous à notre infolettre !